Se former en continu dans un monde digital

June 6, 2017
Source Hub Institute

Dans un monde où l’innovation connait un rythme effréné, où des business sont disruptés tous les jours, la formation continue est un enjeu majeur, aussi bien en termes de compétitivité des entreprises que d’employabilité des individus. C’est bien la responsabilité des dirigeants, des RH et de chacun des collaborateurs de se préparer à ces changements. L’organisation entière doit devenir curieuse et agile. La veille et le partage des connaissances vont devenir des impératifs.

De l’obligation d’effectuer une veille quotidienne pour comprendre le monde dans lequel nous vivons 

Construire sa culture digitale par soi-même, est souvent difficile. Trier les bonnes informations, repérer les tendances à suivre dans le tsunami de l’actualité numérique n’est pas aisé, cela peut vite devenir décourageant. Vous allez avoir besoin de vous concocter une bibliothèque de contenus pertinents, personnelle, avec des formats qui vous plaisent et que vous pourrez aller consulter de façon régulière.

S’inspirer des meilleures pratiques en France et à l’International et partager l’expérience d’experts métier : le Digital Day

Format de formation en présentiel par excellence, le Digital Day consiste en une journée destinée à enrichir les horizons de chacun, avec une mise à jour importante des grandes évolutions de votre secteur, le partage des grandes tendances, des nouveaux outils utiles à vos métiers, l’analyse de cas concrets inspirants et le retour d’expériences d’experts métier lors d’ateliers pratiques. Nous recommandons de suivre ce type de formation au moins 1 fois par semestre.

Voyager pour expérimenter l’innovation mondiale : les learning expeditions

 Les grands salons comme le CES de Las Vegas, la NRF, le Mobile World Congress, la rencontre des grands grands groupes (Google, Facebook …) et start-up innovantes de San Francisco, Séoul, Tel Aviv, ou encore Shanghai sont autant de voyages qui vont pouvoir nourrir vos réflexions. Ne pas y aller, c’est se priver de sentir le pouls du marché, de rencontrer de potentiels partenaires ou fournisseurs stratégiques. Les visites et les rencontres doivent se faire avec des objectifs et des interlocuteurs clairement identifiés pour que vous ne perdiez pas de temps à parcourir les immenses halls ou à discuter avec le mauvais interlocuteur.

Quand le conflit de générations devient une source de créativité et de connaissances : Le reverse mentoring

Faire dialoguer « digital migrants » et « digital natives ». Si les jeunes connaissent par coeur les nouvelles technologies grâce à leur usage personnel depuis le plus jeune âge, cela ne veut pas dire pour autant qu’ils sauront les utiliser à bon escient dans leur job. Les seniors peuvent leur apporter leur expérience du marketing et un certain recul sur ces pratiques. Le reverse mentoring consiste à organiser des sessions de formation inter-générationnelles. C’est aussi l’occasion parfaite de consolider les relations au sein d’une équipe, de transmettre la culture d’entreprise et du management aux plus jeunes recrues. Cette option aide à transformer une formation digitale en un usage concret des outils numériques.

Vis ma vie : les immersions en entreprise

Ce format disruptif permet une vraie ouverture sur des pratiques différentes d’autres acteurs. Cela consiste à passer plusieurs heures au côté d’un salarié d’entreprise plus digitale : agence media, agences digitales, startups, pure player de l’e-commerce. Ce format permet de réoxygéner les pratiques d’une entreprise, de découvrir de nouvelles cultures, nouveaux process et de prendre du recul sur son propre travail et l’approche de son entreprise.

Par exemple, nous avons co-construit le Parcours Connect avec TF1. Connect c’est :

3 jours pour immerger les collaborateurs du groupe dans ce nouvel écosystème business résolument devenu digital, avec notamment des visites d’entreprises : BETC, Horam VR, WeAreSocial, Microsoft, MinuteBuzz, Darewin, MyLittleParis…3 jours pour expérimenter la valeur du collaboratif,3 jours pour créer une vraie dynamique intrapreneuriale au sein du groupe TF1. 

Retrouvez les témoignages des collaborateurs en vidéo :

 

La formation pédagogique et interactive à grande échelle, l’ E-learning

Si pouvoir se former sur le terrain est une vraie force, l’e-learning arrive en complément et permet de former des milliers de collaborateurs en même temps. Le format a connu d’énormes progrès ces dernières années, avec des plateformes de plus en plus design et facile de prise en main. On propose désormais des sessions de quelques heures, de plus en plus interactives : vidéos, quizz, tout est possible. L’e-learning n’est plus envisagé comme une personne seule devant son ordinateur, les fonctions de commentaires permettent d’établir le contact entre le formateur et les apprenants (y compris entre les apprenants), on parle de social learning. Enfin, l’e-learning c’est aussi la data, il est bien plus facile de mesurer le ROI d’une formation en consultant les statistiques des apprenants, de voir quels points sont encore à améliorer, de s’autoévaluer etc. Des outils très utiles pour savoir quels éléments sont encore mal acquis.

Certaines grandes entreprises n’hésitent pas à passer par d’ambitieux programmes de E-learning pour accélérer l’acculturation digitale de leurs collaborateurs. 

Autre variante : le mobile learning : 

C’est l’apprentissage nomade par excellence : le mobile learning offre de nombreux avantages aux collaborateurs – le caractère asynchrone, la transparence, les metrics, la facilité d’accès… L’enjeu de l’optimisation du temps est crucial pour les collaborateurs. L’arrivée de nouvelles plateformes de mobile learning peut apporter un type de réponse appréciable à ce challenge. En moins de 5 minutes les collaborateurs seront invités à répondre aux 2 ou 3 questions du jour à consulter les réponses et à visualiser leur score.

Réalités virtuelle et augmentée, le futur de la formation ?

Selon une étude de TalentLMS, 79% des personnes seraient plus productives et motivées si leur environnement d’apprentissage ressemblait plus à un jeu. Un résultat qui n’est pas surprenant et on comprend les opportunités que peut apporter la technologie immersive de réalité virtuelle pour la formation. La société Uptale, créatrice de formations en réalité virtuelle promet 100% de taux d’attention. D’après eux, l’apprentissage par l’expérimentation est beaucoup plus efficace, entre 75% et 90% de taux de rétention de l’information, contre 10% avec un simple Powerpoint.  Eon Reality a imaginé des cours d’histoire version jeux vidéo, qui ne rêverait pas de se mettre dans la peau d’un personnage historique ?

 

Un acteur référent : SimforHealth. 

Les visiteurs seront immergés dans un hôpital et incarneront le rôle d’un médecin devant prendre en charge un patient amené en urgence pour douleur thoracique. Ce cas clinique virtuel est l’illustration parfaite des possibilités ouvertes par les nouvelles technologies pour la formation initiale et continue en santé. Serious game, consultations virtuelles, simulateurs 3D, autant de solutions de simulation numérique qui permettent un apprentissage actif, immersif et réaliste indispensables pour compléter la formation.

La formation diplômante 

Pour certains salariés ou managers, le digital est parfois encore bien trop méconnu. Afin de s’assurer de leur employabilité pour les années à venir, un nombre croissant opte désormais pour une mise à jour de leur savoirs et de leurs pratiques avec des formations à temps partiel permettant de recevoir un certificat ou mieux un diplôme.

un MBA : MBA  » Digital Marketing et Business » a été créé conjointement avec l'EFAP et HUB INSTITUTE à retrouver sur leur site

En Conclusion,

Comme en cuisine, c’est le mélange des saveurs qui fait les meilleurs plats. Pour réussir sa transformation digitale, le mot d’ordre c’est la mixité. Selon le profil des employés, certaines solutions auront plus de succès que d’autre

Différents formats :

Formats d'apprentissage

Intégrés dans différents parcours

Programme Accélération digitale

Pour un commercial souvent à l’extérieur avec un planning chargé, le mobile learning est plus adapté. A l’inverse, le présentiel est parfait pour des sessions en groupe. Il faudra attendre que VR et AR se démocratisent et que l’offre de contenus de formation adaptés à ces technologies voient le jour, mais elles seront sûrement la prochaine révolution de la formation.

En matière de formation, l’apprentissage en présentiel reste pour le moment le format plébiscité. Mais l’offre des deux tiers des organismes de formation (67% pour être précis) repose sur l’association entre le présentiel et le distanciel. Elle représente l’option majoritaire envisagée par les entreprises selon l’enquête e-doceo sur le digital learning en 2017.

( source charlotte DAUCHEZ du Hub Institute)

Source
https://hubinstitute.com/2017/03/8-moyens-de-se-former-continu-monde-digital/